Comment être sûr de la qualité de son processus de recrutement ?




Et si la qualité de votre stratégie RH était quantifiable?


De plus en plus d’entreprises investissent dans la collecte de données pour améliorer la qualité de leur processus de recrutement et réduire leur turn-over. En effet, en matière d’acquisition de talents, il est crucial pour votre startup de suivre certaines mesures pour évaluer l’efficacité de vos efforts de recrutement.


Un rapport LinkedIn sur les paramètres de recrutement les plus fréquemment utilisés a révélé que 57 % des recruteurs évaluent leur source d'embauche, 50 % mesurent le temps nécessaire pour recruter de nouveaux talents, et 36 % la qualité de leur processus d'embauche.


Évaluer et améliorer votre stratégie de recrutement sera donc utile non seulement pour réduire votre coût par embauche et vos taux de rotation des employés. Mais aussi pour vous assurer que votre organisation sélectionne les bonnes personnes aux bons postes.



Quels sont les enjeux du processus de recrutement en 2021 ?

Les transformations qu’a connu le monde du travail ces derniers mois devraient se poursuivre et façonner les enjeux de votre processus de recrutement dans les années à venir.


Gardez en tête :

  • La prégnance du télétravail : l’installation dans la durée de ce nouveau mode de travail va représenter de nombreux défis pour votre recrutement. Par exemple pour évaluer et intégrer vos nouveaux talents à distance. Mais aussi pour sélectionner des profils plus flexibles, autonomes, et possédant de solides compétences de collaboration et communication.

  • L’importance croissante des softs skills : adaptabilité, audace et leadership feront donc partie des compétences de demain dont vous aurez besoin dans votre entreprise. Votre processus de recrutement devra être en mesure de valoriser ces aspects plus comportementaux que techniques.

  • La diversité et l’inclusion : votre marque employeur est non seulement au coeur de l’efficacité de votre processus de recrutement, mais aussi de la relation avec vos clients. Les récentes affaires dévoilées sur les réseaux sociaux montrent l’importance d’une stratégie RH inclusive, et une équipe diversifiée se révèlera un véritable avantage compétitif dans la capacité d’innovation et donc la rentabilité de votre entreprise.



6 conseils pour améliorer l’efficacité de son processus de recrutement


Embaucher le mauvais profil peut vous coûter du temps et de l'argent. De fait, la pression sur les épaules de vos ressources humaines est particulièrement forte. De l’entretien RH à l’intégration de votre nouvelle recrue, votre processus de recrutement comporte de nombreux éléments en constante mutation, et autant d'opportunités de prendre la mauvaise direction.





Il existe cependant de plusieurs manières de l’améliorer, notamment en mobilisant les hacks de recrutement suivant :






1. Diversifier et redéfinir ses exigences professionnelles

Une récente étude a prouvé que la principale cause d’un faible taux de candidature est la mauvaise qualité de l’offre d’emploi. Selon ces chercheurs, le plus important n’est donc pas de lister vos exigences, mais de montrer en quoi votre entreprise est le bon choix de carrière pour les talents que vous désirez attirer.


2. Varier ses canaux d’acquisition de talents

Si les sites de recrutement classiques ne vous permettent pas de trouver les bons candidats, il est peut-être temps de diversifier votre approche. Plongez-vous dans d’autres viviers de talents, comme les réseaux sociaux (à commencer par LinkedIn) ou les cercles de vos propres employés. Les RH as a Service vous permettront également de déléguer cette recherche à un chasseur de tête spécialisé dans votre secteur.


3. Rationaliser sa stratégie de vérification des antécédents

Le fameux “background check” demande généralement beaucoup de temps à vos équipes RH. De nombreuses entreprises ont donc pris le parti de rationaliser ce processus en le réalisant avant d’organiser tout entretien RH. Cela leur permet de se consacrer aux profils qu’elles jugent réellement pertinents, et prendre leur décision finale plus rapidement.


4. Privilégier l’attitude (et former ses nouvelles recrues pour booster leurs compétences)

En privilégiant l'éthique professionnelle, la flexibilité et le travail d'équipe plutôt que l'expertise et les compétences techniques, votre processus de recrutement vous permettra d’accéder à un vivier de talents plus large et à créer des équipes dynamiques. Les compétences dont vous avez besoin étant amenées à changer rapidement, vous avez tout à gagner à former vos employés (ce qui augmentera en parallèle leur loyauté).


5. Utiliser les bons outils de marketing RH pour augmenter l’efficacité de votre processus de recrutement

Des ressources comme l’intelligence artificielle, la redécouverte d’anciens candidats ou encore les chatbots vous permettront d’optimiser votre sélection de talents, et d’éliminer les préjugés que vous pouvez avoir les concernant. Mais aussi de stimuler leur engagement afin d’éviter qu’ils ne partent chez vos concurrents.


6. Optimiser son programme d’intégration

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’embauche n’est pas la dernière étape de votre processus de recrutement.. Votre marque employeur dépend de votre volonté d'aider vos nouveaux employés à s'adapter à un nouvel environnement de travail et à s’intégrer à vos équipes.


Vos efforts d’intégration vous permettront notamment de pouvoir compter sur des recrues plus performantes, mais aussi d’augmenter leur rétention au sein de votre entreprise.



Comment évaluer vos résultats ?

Un autre élément crucial pour augmenter la qualité de votre processus de recrutement est bien évidemment son évaluation. Le problème est qu’il n’existe pas vraiment de méthode clé en main pour la mesurer.


Étant donné que l’efficacité de votre stratégie d’embauche comporte de nombreuses variables uniques, la bonne approche reste d’utiliser une combinaison de différents indicateurs en fonction de vos objectifs. Les plus courants sont :


  • Le rendement au travail : 50 % des entreprises prennent en compte les évaluations de performance pour mesurer la qualité de leur processus de recrutement ;

  • Le taux de rétention : plus un employé travaille longtemps pour votre entreprise, plus il lui apporte de valeur. La fidélité de vos employés reste cependant plus difficile à mesurer que certains des autres paramètres, car elle est influencée par de nombreux facteurs autres que la qualité de l’embauche.

  • Le temps de montée en puissance : soit le temps nécessaire à un nouvel employé pour atteindre sa pleine productivité (que vous pouvez mesurer en % des objectifs atteints, par exemple) ;

  • Les mesures de pré-embauche : plus pertinentes sur le court terme, elles visent à prédire la qualité de l’embauche ou celle d’une nouvelle recrue avant qu’elle n’intègre l’entreprise. Ces mesures incluent par exemple les scores aux tests d'évaluation et d'aptitude, le temps d'embauche, les taux de recommandation par recruteur, etc.


Plusieurs méthodes existent également pour collecter ces données. Les plus efficaces consistent essentiellement à collecter les commentaires de vos responsables du recrutement, des candidats ayant passé un entretien RH, et bien sûr de vos nouvelles recrues.


S’il est vrai qu’un processus de recrutement qualitatif est long, coûteux, et comporte toujours une marge d’erreur, ces efforts d’optimisation et d’évaluation vous permettront de le rendre plus efficace, et même d’automatiser certaines tâches.


Si vous n’avez pas les ressources internes nécessaires pour obtenir les résultats que vous recherchez, Scale You Up peut vous aider en se chargeant d’identifier et recruter les talents dont vous avez besoin.


56 vues0 commentaire